Strict Standards: Declaration of action_plugin_captcha::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /var/www/vhosts/fruitsbiopartage.net/httpdocs/dokuwiki/lib/plugins/captcha/action.php on line 15

Strict Standards: Declaration of action_plugin_botbouncer::register() should be compatible with DokuWiki_Action_Plugin::register($controller) in /var/www/vhosts/fruitsbiopartage.net/httpdocs/dokuwiki/lib/plugins/dokuwiki-plugin-botbouncer-master/action.php on line 0
haies []
Titre menu

La haie composite réservoir de biodiversité

Critères de choix des espèces pour LE POMMIER ET LE POIRIER

Les rôles de la haie

- Rôle d'attraction et de refuge pour les auxiliaires

La diversité végétale au sein des vergers de production de fruits, le plus souvent composés d’une seule espèce, est particulièrement réduite. Ceci les rend d’autant plus vulnérables aux attaques des parasites et ravageurs. La haie permet d’introduire de la diversité végétale autour du verger pour favoriser sa protection vis-à-vis des ravageurs. Les haies peuvent ainsi constituer un réservoir d’auxiliaires des vergers en leur offrant nourriture et/ou abri. Une floraison échelonnée apporte une nourriture variée aux pollinisateurs.

-La protection contre le vent

Réduction de l’impact négatif du vent sur les vergers. Optimise l’application des produits phytosanitaires. Diminue les problèmes de frottements et de chute de fruits.

- La haie pour réduire la ZNT le long des cours d’eau.

La haie permet de réduire la dérive des produits phytosanitaires. La nouvelle réglementation impose pour certains produits des Zones Non Traitées importantes (5 à 100 m) le long des cours d’eau. Ces ZNT (si elles sont inférieures ou égales à 50 m) peuvent être ramenées à 5 m grâce à l’implantation d’une haie d’une épaisseur minimale de 5 m et d’une hauteur au moins égale à celle des arbres. Dans ce cas la haie devra être réalisée en double rang.

- Rôle sur le paysage

Reconstitution d’une logique de bocage. Réduit l’impact écologique du verger sur son environnement direct. Anticipe une forte demande environnementale de la société.

Liste d'essences intéressantes

Voici une liste non exhaustive d'espèces pouvant être intéressantes pour une haie en bordure de pommiers ou de poiriers. Des études de l'INRA ont permis de connaître les communautés d’arthropodes hébergées par les espèces d’arbres les plus communes.

Nom commun Nom latin feuillage floraison sol catégories mellifère auxillaires
Aulne Glutineux Alnus glutinosa Caduque Fev/avril frais Haut jet - Abondants Aphidiphage- acariphage
Frêne Fraxinus excelsior ou oxyphylla(sud) Caduque Avr/mai selon l'espece -présence variés
Tilleul Tilia platyphyllos ou cordata Caduque Juin/juil. peu exigeant oui Abondants variés
Charme communCarpinus betulus Marcescent Avr/mai peu exigeant Haut jet-bourrage ht -Araignée/phytos./hymeno.
Charme houblon Ostrya carpinifolia Marcescent Avr/mai peu exigeant -Araignée/phytoseide/hymeno.
Arbre de judée Cercis siliquastrum Caduque Mars/avr riche Bourrage haut -Abondants/punaise
Arbousier Arbustus unedo persistantOct/nov peu exigeant oui présence
NoisetierCoryus avellana Caduquefev/marspeu exigeant ouiAbondants Aphidiphage- acariphage
Sureau noir Sambuscus nigra caduqueJuin/juil peu exigeant oui Aphidiphage/syrphe/cocci.
NerprunRhamnus alaternus persistant Mars/avr.calc sec peu exigeantouiPrésence
Bourdaine Rhamnusfrangula caduqueMars/avrilfrais Bourrage bas- présence
BuisBuxus sempervirens persistant fev/Marscalc sec peu exigeantouiHymeno./punaise/phytoséïdes./araignée
Hibiscus Hibiscus syriacuscaduquejuil/septpeu exigent oui présence
Laurier tinViburnum tinus persistant Janv/avril peu exigeant-acariphage
Fusain Eonymus europeaeuscaduqueMaipeu exigent oui Abondants
Cornouiller sanguinCornus sanguinera Caduque Mai/juin peu exigeantouiPrésence variés
Lierre Hedera helixPersistantsept octpeu exigent bas des arbresoui Abondants
RosierRosa sp Caduque Mai/juil peu exigeantouiPrésence

Caractéristiques des espèces à choisir

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour le choix des essences. Si le rôle de brise-vent n'est pas retenu nous ne retiendrons pas les essences de haut jet. En se limitant au rôle de réservoir de biodiversité, il faut d'abord exclure les espèces qui hébergent des maladies ou des ravageurs de la culture. Ainsi l’aubépine est proscrite car elle est sensible au feu bactérien, maladie de quarantaine épidémique du Poirier. Il faut implanter des espèces “ressources” susceptibles d’héberger et/ou nourrir une faune auxiliaire. Sont privilégiés dans ce choix:

  1. les arbres hébergeant des ravageurs spécifiques tels que le Noisetier ou le Sureau, hôtes d’un puceron qui leur est propre. Ces pucerons n’infestent pas les fruitiers mais nourrissent une population diversifiée d’auxiliaires potentiellement actifs dans les vergers
  2. Des essences à fleurs qui offrent de la nourriture aux insectes
  3. Des espèces à feuilles persistantes, à tiges creuses ou entrelacées, qui procurent à la faune un abri pour l’hiver (Arbousier, Lierre, etc.).

Feuilles et floraison doivent être présentes toute l'année, en associant des espèces qui fleurissent très tôt comme le Viorne-tin ou très tard comme le Lierre.

Choix possible

Choix de huit essences pour une implantation en haie double.

Charme

Noisetier

Arbre de judée

Buis

Sureau noir

Laurier tin

Cornouiller sanguin

Fusain

+ eventuellement

lierre sur la base des troncs des arbres les plus vigoureux

Rosiers en bout de rang.

Plantation de la haie

Shema de plantation

Comme pour l’implantation d’un verger, le sol doit être bien préparé et labouré sous-solé . L’utilisation de plants jeunes assurera une meilleure reprise (et un prix moins élevé). L’irrigation et le paillage (plastique biodegradable ou paille) sont fortement conseillés.

Formation : pendant 3 ou 4 ans

Arbres de bourrage : rabattre la moitié de la pousse de l’année afin de favoriser le garnissement.

Entretien : une fois la haie installée, taille tous les 2 ans environ à adapter à la largeur et la hauteur désirée. Prévoir une épaisseur de haie de 1m50 de part et d’autre du tronc.

1)

1) Ressources : Etude de Sylvaine Simon et colaborateurs Unité : UE695 Recherches intégrées - Gotheron UERI (26), UMR406 Écologie des invertébrés Inra-Université - Avignon (84) Lien vers le site de l'INRA Ouvrage CTIFL LES HAIES COMPOSITES : Réservoirs d'auxiliaires Omer BAUDRY (Ctifl) - Corinne BOURGERY (Ctifl) - Gérard GUYOT (Ctifl) - René RIEUX (Inra)
 
haies.txt · Dernière modification: 2011/04/07 07:32 par fruitsbioadmin     Haut de page
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki Design by Chirripó